Péniche et le fail d’Obidos

Bonjour la Compagnie,

Je suis de retour avec une petite sortie plutôt agréable. Aujourd’hui, je ne dirai pas sensationnelle, mes colocataires l’ont d’ailleurs bien remarqué quand j’ai raconté mon voyage. Lisez plutôt :

« Ah bah ça a pas l’air ouf », « C’est bizarre, on te sent saoulée »

ANYWAY. Mercredi, j’avais un jour de repos puisque je travaille samedi (yay) et je devais donc m’occuper sainement l’esprit – comprendre : découvrir un nouveau lieuuuuu.

Je décide donc de partir sur Péniche, puisque ma colocataire de compétition et ma collègue ne m’en avait dit que du bien !

Je prends donc le bus mardi soir en sortant du boulot et bimbamboum j’aterris à Péniche. Déjà, dès cet instant, je ne suis pas subjuguée par la beauté du lieu, je mets des plombes à trouver mon auberge et en arrivant je tombe sur deux mecs mysogines extrêmement relous. (Oui, ça existe encore, j’étais moi-même surprise)

Allez c’est pas grave, ils ont fait bien pire en ronflant ALL NIGHT LONG et en m’empêchant de dormir.

Après cette nuit si courte – bien qu’elle me soit parue si looooooongue – je me résigne à marcher jusque Obidos, because la fatigue et, avouons-le, la flemme.

Sur les conseils de l’aubergiste, je me retrouve donc à parcourir le littoral et toute la pointe. Entre surfeurs, vagues, rochers, fleurs si mignonnes et petits bouibouis pour prendre un café.

Voilà, Péniche c’est fini, c’est hyper joli mais pas non plus de quoi s’arrêter deux jours (lol)

Isaurement vôtre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s