Ces gens que l’on ne choisit pas • vraiment : les collègues 

Dans la catégorie des gens qu’on ne choisit pas, mais qu’on voudrait pourtant bien choisir, j’appelle aujourd’hui : les collègues.

Le collègue qui pense que homme > femme

Dans la catégorie du collègue que tu voudrais bien choisir, j’appelle aujourd’hui, le machiste. Vous savez, c’est ce collègue qui raconte que dans sa ville a eu lieu un accident et que « bien sûr, c’était une femme au volant ». Il finira d’ailleurs son récit par le vieil adage : femme au volant, mort au tournant. Ce genre de type, je ferai en sorte de ne pas le choisir.

Le collègue qui pense que 31 ans > 21 ans

Dans la catégorie du collègue que tu voudrais bien choisir, j’appelle aujourd’hui, le trentenaire-bien-dans-ses-baskets-mais-hautain-comme-il-faut. |trouver un adjectif pour ce collègue se révèle compliqué, n’hésitez pas à m’aider|Alors bien que je conçoive que numériquement 31>21, il s’agirait de revoir cette formule dès lors que l’on mesure quelque chose appelé maturité/esprit/expérience/connaissance. Ou alors, dès lors que l’on accepte d’écouter son égal né un poil plus tard que vous.

Le collègue qui t’infantilise

Dans la catégorie du collègue que tu voudrais bien choisir, j’appelle aujourd’hui, «  » »l’adulte » » » qui veut bien faire, mais qui te prend pour une cruche. Nous les jeunes, on aime apprendre des trucs mais l’ajout de certaines appellations à la fin des explications, ne sont pas nécessaires : qui aime se faire nommer chérie ? Qui ? Hein ? Qui ?

J’ai une identité, je suis Isaure, bordel


Le collègue hypocrite

Dans la catégorie du collègue que tu voudrais bien choisir, j’appelle aujourd’hui le collègue hypocrite. Ce collègue qui sait jouer entre gentillesse et méchanceté. Celui qui veut toujours bien faire, mais qui veut aussi te défaire. Derrière ce collègue, j’imagine un Serpentard. Mais bon, qu’on ne se leurre pas, on finit tous par adopter cette couverture, pour être tranquille.

Le collègue qui veut tout le temps aller au restau

Dans la catégorie du collègue que tu voudrais bien choisir, j’appelle aujourd’hui le collègue qui veut toujours se faire un restau. Tous les jours, il est là, contre nous et nos tups. Et j’avoue qu’il est le collègue à la fois détestable mais en même temps… Bah allez restau, de toute façon, je sais pas cuisiiiiiner, c’est peu ragoutant dans mon tup. youplaaaaaaaah

Publicités

Un commentaire sur “Ces gens que l’on ne choisit pas • vraiment : les collègues 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s